Qu’est-ce que le mouvement régénérateur ?

Définition, origine et effets du mouvement régénérateur

Mouvement régénérateur et expression libreLe mouvement régénérateur désigne la capacité de l’organisme à maintenir les meilleures conditions pour sa survie et sa vie.

On peut réveiller ou activer cette capacité innée, en lien avec ce qu’on appelle le système involontaire. Cela concerne la totalité de ce que nous sommes : corps physique, émotionnel, mental… Libéré de ce qui encombrait, « nettoyé », on vit mieux, dans le respect de soi, la sérénité et la joie de vivre. L’intuition s’affine, les gestes et l’action sont plus justes. On devient autonome, responsable de soi.

La pratique régulière du mouvement régénérateur active dans l’organisme des processus de régulation qui opèrent en trois phases : détente, hypersensibilisation, évacuation. Chaque phase peut durer plus ou moins longtemps (des jours, des semaines…) et apporter provisoirement des phénomènes inconfortables.

Le mouvement régénérateur, ou katsugen undo en japonais, est issu du seitai, une approche du corps et de la santé élaborée par Haruchika Noguchi (1911-1976). Il a a été transmis en France par Itsuo Tsuda (1914-1984).
 

En quoi consiste le mouvement régénérateur ?

La technique se réduit à presque rien. On apprend surtout à faire « rien », ce qui n’est pas si facile qu’on le croit ! La position de départ est assis, traditionnellement à genoux – pour les Japonais, c’est facile et culturel ; pour nous occidentaux, cela peut être douloureux ! L’important est d’être assis d’une manière confortable de manière à pouvoir oublier le corps, quelle que soit la posture.

Une séance consiste à :

  1. Lâcher (se poser, essaie de ne pas induire, ce qui est parfois le plus délicat).
  2. Stimuler le bulbe rachidien (cerveau archaïque) à travers quelques mouvements extrêmement simples.
  3. Laisser faire…

À l’issue d’un stage, chacun est en capacité de pratiquer seul le mouvement régénérateur. Pratiquer de temps en temps en groupe avec un instructeur expérimenté présente deux intérêts majeurs :

  • l’instructeur est capable de déceler les mouvements faussement involontaires ; il va pouvoir alerter la personne sur ce phénomène, assez fréquent, qui est aux antipodes du but recherché (une idée plus ou moins consciente nous pousse assez facilement à faire « n’importe quoi » dès lors qu’il s’agit d’exprimer le mouvement naturel du corps ;
  • les séances sont généralement plus intenses, d’une part grâce au yuki (contact particulier, très léger, qui active le Ki) de l’instructeur, d’autre part en raison d’un phénomène d’énergie de groupe observable dans la plupart des pratiques énergétiques.

 

Qui peut pratiquer le mouvement régénérateur ?

Le mouvement régénérateur est accessible à tous. Il ne demande aucun dispositif particulier : un tapis suffira !

La pratique du mouvement régénérateur, adaptée à tous, est particulièrement recommandée aux danseurs, sportifs, thérapeutes, pratiquants d’arts martiaux et énergétiques, et à toutes les personnes responsables de groupes humains.

Il y a trois contre-indications : organes greffés, consommation de drogues, prise d’antibiotiques forts.

 

Où pratiquer ?

Méfiez-vous des imitations ! Le mouvement régénérateur est proposé en divers endroits dans des pratiques qui en réalité sont très éloignées du mouvement naturel de la force de vie et de la méthode sobre élaborée par Haruchika Noguchi et introduite en France par Itsuo Tsuda. Souvent en effet, on confond l’expression du système involontaire avec une sorte de catharsis émotionnelle ou une gestuelle désordonnée et bruyante qu’il est facile d’induire. On se prive ainsi des bienfaits que le mouvement régénérateur peut apporter à celui qui le pratique régulièrement. Il ne s’agit pas, sous prétexte d’accueillir tout ce qui vient, de faire n’importe quoi, d’où l’importance du cadre d’initiation et de pratique.

Un cadre fiable est proposé par Denis Emonet, formé auprès d’Itsuo Tsuda. Il propose régulièrement des stages un peu partout en France, notamment à Lyon et à Marseille. Vous trouverez plus d’informations sur la pratique et les stages ainsi que des articles et des témoignages sur http://ecoledenisemonet.com/

Sur Avignon, des ateliers de présentation, initiation et pratique du mouvement régénérateur sont proposés ponctuellement par l’association Art Antérieur dans le cadre du projet Qi Tempo®. Une des spécificités de l’approche du taï chi et du qi gong proposée par Qi Tempo réside dans l’intégration de principes et d’une certaine philosophie du corps issus du mouvement régénérateur, dans l’objectif d’adapter la pratique aux possibilités et aux besoins spécifiques de notre propre organisme, dans le respect absolu de ce qui est là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *